Aperçu de la Nintendo Switch avec The Legend of Zelda: Breath of the Wild et Splatoon 2

Après avoir livré mes impressions sur ARMS, il est temps désormais d’aborder la Nintendo Switch d’un point de vue plus général. J’ai en effet eu la possibilité de tester deux configurations possibles de la console avec The Legend  Zelda: Breath of The Wild et Splatoon 2. Chaque jeu a d’abord été essayé en mode TV puis en mode Portable.

The Legend of Zelda: Breath of The Wild

En juin dernier, je vous avais déjà transmis mes impressions à propos de The Legend of Zelda : Breath of the Wild sur Wii U lors du Nintendo Paris 2016. Vendredi dernier au Grand Palais, j’ai eu la possibilité de tester une nouvelle fois le jeu, mais cette fois-ci sur Nintendo Switch ! Je vous propose donc un nouvel aperçu des prochaines aventures de Link, qui visera surtout à partager la prise en main de la console et surtout du jeu en mode portable.

Comme en juin dernier, j’ai pu accéder à deux sessions de 20 minutes qui sont en réalité les mêmes que celles qui furent présentées lors de l’E3 dernier. La première session état en mode TV avec le Joy Con Grip en main, tandis que la deuxième m’a permis d’essayer la manette Pro et surtout le jeu en mode nomade. Premièrement, sachez que les différences entre la version Switch et la version Wii U sont bien plus d’ordre cosmétiques qu’autre chose. La résolution affichée sur l’écran de la TV est bien en 1080p (et non 900p comme rapporté par erreur par certains journalistes, mais honnêtement quelle différence ?). Bien sûr, on remarque la disparition fort appréciée des ralentissements, notamment lors d’explosions et de combats, ainsi qu’un effacement du brouillard blanc quasiment omniprésent dans la version Wii U. On remarque également des jeux de lumière bien plus chatoyants. En bref, nous avons un jeu légèrement amélioré qui ne franchit pas des sommets dans le domaine technique, sans pour autant gêner l’expérience du joueur. J’ai donc dirigé notre jeune Héros avec le Joy Con Grip qui est étonnamment bien plus confortable que prévu. En effet, la taille de la manette avait alimenté beaucoup de scepticisme chez les joueurs, inquiets du confort que proposerait la bête. Soyez cependant rassurés: tout s’est déroulé pour le mieux. Si un certain temps d’adaptation est nécessaire (notamment la position du stick droit), on retrouve très vite nos marques. La manette embarque une fonction gyroscope très efficace pour s’entraîner au tir l’arc, et la fonction caméra se laisse aisément manier grâce aux sticks. J’ai donc pu facilement marcher, courir, nager, combattre et même placer un « bullet-time » face à un monstre !

J’ai ensuite enchaîné sur la deuxième session avec cette fois-ci la manette Pro. De bonne facture, elle est très agréable à prendre en main et conviendra aux joueurs amateurs de manettes plus classiques, bien que le Joy Con Grip soit aussi agréable à utiliser. Après quelques minutes à essayer le gyroscope de la manette tout aussi efficace que celui du Joy Con Grip, le membre du personnel s’est avancé vers le Dock contenant la Nintendo Switch, l’a retirée et d’une simple pression sur les boutons L et R de la tablette nous voici en mode nomade ! Le résultat est tout simplement bluffant: l’écran HD en 720p de la Nintendo Switch est d’une qualité admirable et présente un rendu presque plus agréable que sur un grand écran. On ne pouvait que s’extasier de la fluidité et de la finesse du jeu qui confirme que les jeux Nintendo Switch sont avant tout optimisés pour le mode nomade (confirmé par le membre du staff qui était à côté de moi).

Le constat est donc le suivant: nous avons un jeu acceptable en mode TV, malheureusement très en dessous de ce qui se fait actuellement d’un strict point de vue technique, et un jeu époustouflant sur console portable.  Mais une chose est à prendre en compte: Breath of The Wild est un open-world massif initialement développé sur Wii U. Pour un passionné de technologie, le rendu de Breath of The Wild sur Switch en mode TV sera une déception. Pour un joueur accordant une importance plus grande à l’ambiance, la narration et la direction artistique ce sera une joie immense. Car malgré tous les défauts techniques que martèleront les mauvaises langues, ce jeu d’une grande beauté promet une aventure exceptionnelle.

Splatoon 2

Un autre jeu que j’avais extrêmement envie d’essayer, surtout après avoir passé des heures et des heures sur le premier opus sur Wii U ! Deux matchs ont donc été organisés : chaque équipe était composée de deux joueurs sur la TV, équipés d’une manette Pro, et de deux autres sur la tablette. On retrouve très rapidement les contrôles, bien que quelques modifications d’usages aient été apportées. Par exemple, vous devez désormais appuyer sur X pour afficher la carte et choisir un de vos coéquipiers avec la croix directionnelle pour faire un Super Saut. Quatre sets d’armes étaient disponibles, dont un avec les doubles pistolets aperçus dans le trailer de la conférence. De nouvelles armes spéciales étaient disponibles notamment une sorte de canon diablement efficace. Le deuxième match s’est fait sur la tablette et ce fut grandiose. Le gyroscope de la tablette est tout aussi réactif que celui des deux autres manettes, et les proportions de l’écran sont parfaites même dans ce type de jeu. Contrairement à Zelda, Splatoon 2 est optimal sur l’aspect technique (bien évidemment nous parlons d’un TPS alors que Zelda est un open-world) et dispose d’une fluidité exemplaire. Nul doute que ce deuxième épisode sera aussi bon, sinon meilleur, que le premier.

Conclusion

Que dire si ce n’est que je suis encore plus impatient qu’avant ! Quelques déceptions subsistent bien entendu, le online payant notamment. Je ne m’offusque pas personnellement des prix des accessoires et de la console en elle-même, que je juge habituels (sans pour autant appropriés). Mais la qualité de l’écran, la facilité de transition, la réactivité des Joy Con (que je vous avais décrit dans l’aperçu de ARMS) et les jeux testés et ceux qui ont été annoncés m’ont définitivement convaincu.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :